sans titre

A nommer deux vainqueurs ce jour est destiné1.

Je prépare pour eux couronnes et guirlandes

Et je suis un Normand à tel point fortuné

Que je les dois placer sur deux têtes normandes.

  • 1. [Fontenelle] fit, dans l’Académie [française] même, en impromptu, un quatrain sur le plaisir qu’il ressentait de voir que le prix de prose et de poésie étaient adjugés à deux de ses compatriotes. Ils sont comme lui nés à Rouen (Gastelier).

Numéro
$5966


Année
1741 septembre

Description

Quatrain


Références

Gastelier, IV,1, p.620

Mots Clefs
Académie française, Fontenelle, impromptu