Le Nouveau garde des sceaux

Le nouveau garde des Sceaux
Nouveau garde des Sceaux de France1,
Pour nous prouver ton innocence,
Il faut purger l’ajournement
Qu’on a rendu contre toi-même.
Il faut nous dire aussi comment
On t’a fait sortir d’Angoulême.

Paulmy, ce magistrat si sage,
N’ignorait pas à quel usage
On employait le cordelier2.
Il a su garder le silence
Et sur ce moine et sur Boyer3;
Il a les sceaux pour récompense.

Si le lieutenant d’Angoulême,
De la justice est chef suprême,
Le conseil est bien assorti
Quand on voudra quelqu’un abattre ;
C’est d’Angoulême qu’est sorti,
Celui qui tua Henri Quatre4.

  • 1. De Voyer Paulmy d’Argenson (R)
  • 2. Le P. Marchand, qui a été arrêté en revenant d’Espagne. (M.) Soupçonné d’avoir de mauvais desseins contre le roi d’Espagne, il fut enfermé à la Bastille, et on le trouva muni de paquets d’arsenic, dont il prétendait se servir pour des remèdes. D’Argenson, alors lieutenant de police, avait été chargé d’instruire son procès, et l’on prétendait qu’il s’était particulièrement attaché à disculper le duc d’Orléans, que l’on croyait complice du cordelier. « J’ai lu toute l’instruction, dit à ce sujet Duclos, et je n’y ai pas vu que d’Argenson ait été porté de rendre, dans cette circonstance, d’autres services au duc d’Orléans que de dire la vérité. Il lui en fit pourtant sa cour, en lui faisant entendre qu’il avait saisi cette occasion de détruire dans l’esprit du roi beaucoup d’autres préventions fâcheuses. » (R)
  • 3. Boyer‑Bandolle, empirique et chimiste. (M.) (R)
  • 4. Ravaillac était originaire d’Angoulême. (R)

Numéro
$0269


Année
1718

Sur l'air de ...
le petit air de la Fronde ou Il a battu son petit frère

Description

3 x 6


Références

Raunié, III,29-30 - Clairambault, F.Fr.12697, p.13 -Maurepas, F.Fr.12629, p.225-26 -  NAF.2483, p.149 et 151

Mots Clefs
1er marquis d’Argenson, Boyer-Bandolle, sceaux