Épitaphe d’une Picarde babillarde

Épitaphe d’une Picarde babillarde

Ici dessous repose en paix

Le corps muet d’une Picarde,

Autrefois grande babillarde,

Qui dort et se tait pour jamais ;

Mais quoiqu’un éternel silence

Succède à son dernier hoquet,

Je ne crois pas en conscience

Qu’il puisse égaler son caquet.

Numéro
$7935


Description

Huitain

Notes

Ci-gît 1379


Références

F.Fr.9352, f°241v

Mots Clefs
Épitaphe d’une Picarde babillarde