Épigramme sur M.… avocat au Parlement

Épigramme sur M.… avocat au Parlement

Dans un célèbre Parlement

Un avocat pourvu d’une rare éloquence

Plaidant avec chaleur un fait de conséquence

Vit que les magistrats dormaient tranquillement.

Messieurs, s’écria-t-il, le fait est important.

Réveillez-vous, je vous supplie.

Vous allez décider du sort de ma partie.

Instruisez-vous auparavant.

Le Président, surpris d’une telle licence,

Confus de la remarque et se frottant les yeux

Dit d’un ton de colère : avocat ennuyeux,

La Cour de vos avis s’offense

Et pour punir votre insolence

Vous interdit pour trente jours.

L’avocat fièrement répond à ce discours :

Et moi, pour enchérir, Messieurs, sur l’ordonnance,

Et vous laisser en paix dormir à l’audience

Je m’interdis pour toujours.

Numéro
$8006


Description

18 vers


Références

NAF.9184, p.427

Mots Clefs
Petit conte sur le peu de sérieux des magistrats du Parlement