Parodie de la sarabande d'Issé

Parodie de la sarabande d’Issé
pour Madame du Châtelet1
Charmante Issé, vous nous faites entendre
Dans ces beaux lieux les sons les plus flatteurs.
Ils vont droit à nos cœurs.
Leibnitz n’a point d’xx2 plus enchanteurs3.

À vos attraits on les eût vu se rendre,
Vous tourneriez la tête à nos docteurs.
Bernouilli dans vos bras,
Calculant vos appas,
Eût brisé son compas.

 

  • 1. Par Voltaire pour Mme du Châtelet qui faisait le rôle d’Issé dans l’opéra qu’on jouait dans une maison particulière.
  • 2. Il faut prononcer isesix, mais il faut l’écrire xx, car c’est un terme d’algèbre qui signifie qu’on a trouvé la solution.
  • 3. …Leibnitz n’a point de ménade plus tendre / Newton n’a point d’xx plus enchanteurs (Mazarine Castries).

Numéro
$3336


Année
1748

Auteur
Voltaire

Sur l'air de ...
Sarabande d'Issé

Description

9 vers


Références

Clairambault, F.Fr.10718, p.97 - F.Fr.13659, p.256 - F.Fr.15142, p.187 - Mazarine Castries 3989, p.308

Mots Clefs
éloge de la savante Mme du Châtelet