Nombre total de resultats :8400
Numéro Annéeicone de tri Premier vers Dernier vers Description Auteur Mots Clefs Références Sur l'air de ...
$7894 Le vieux Pradon, rimeur que chacun berne, Même à Dorat, de remplacer Pradon.

Dizain

Écouchard-Lebrun Contre la tragédie de Régulus de Dorat

Écouchard-Lebrun, p.404

$7895 O Baculard ! quels lieux ta gloire embrasse ! Hélas ! tu n’es inconnu qu’au Parnasse

Dizain

Écouchard-Lebrun Contre Baculard d'Arnaud

Écouchard-Lebrun, p.405

$7896 Quand Polichinelle Desorgue, Lui-même a grimpé sur Desorgue.

7 vers

Écouchard-Lebrun Cotre Desorgue, mauvais poète

Écouchard-Lebrun, p.407

$7497 En se traînant la pesante tortue C’est pour voler que Pégase a des ailes.

dizain

Écouchard-Lebrun Contre La Harpe

Écouchard-Lebrun, p.411

$7898 Dans les horreurs d’une ardente insomnie De prime abord pour un siècle et demi.

12 vers

Écouchard-Lebrun Contre Roucher et son poème des Mois. Egalement Blin, Piron, La Harpe, Fréron

Écouchard-Lebrun, p.411-12

$7899 Des léthargiques rimeurs Qui ne dorme à ses accents.

Dizain

Écouchard-Lebrun Contre le poète Carbon de Flins

Écouchard-Lebrun, p.412-13

$7900 Roucher, grand poète allemand L’aurait mieux mérité peut-être.

Sixain

Écouchard-Lebrun Contre le poète Roucher

Écouchard-Lebrun, p.414

$7901 Courage ! ami Bébé, courage ! Je ne craignais que ton suffrage.

Huitain

Écouchard-Lebrun Contre La Harpe

Écouchard-Lebrun, p.418-19

$7902 D’Arnaud va toujours mendiant A tous ceux qu’il faisait bâiller.

Sixain

Écouchard-Lebrun Contre Baculard d'Arnaud

Écouchard-Lebrun, p.419

$7903 La Harpe, un jour, avec un ton acerbe Tu ne mourras jamais que de ma main.

Quatrain

Écouchard-Lebrun Contre La Harpe

Écouchard-Lebrun, p.420

$7904 Oh ! quelle étrange calomnie ! C’est l’hiver qui peindrait l’été.

Quatrain

Écouchard-Lebrun Contre le poète Saint-Lambert

Écouchard-Lebrun, p.421

$7905 Dans ton beau roman pastoral, Oh ! qu’un petit loup viendrait bien !

Huitain

Écouchard-Lebrun Contre Florian, auteur d’une fade pastorale

Écouchard-Lebrun, p.421-22

$7906 Oh ! La Harpe est vraiment un professeur unique ! Lire un seul des vers qu’il a faits.

Quatrain

Écouchard-Lebrun Contre La Harpe, "excellent professeur de poésie au Lycée"

Écouchard-Lebrun, p.423

$7907 Mes amis, que Dieu vous garde Du rimailleur Ragotin !

12 vers

Écouchard-Lebrun Contre Desorgue, mauvais poète

Écouchard-Lebrun, p.423

$7908 Malgré deux succès dramatiques Delille est encor le meilleur.

Dizain

Écouchard-Lebrun Sur les mauvais poètes académiciens: La Harpe, Chamfort, Lemierre, Marmontel, excepté Delille.

Écouchard-Lebrun, p.427

$7909 Ce faux Grec, au laid minois, Aussi mal que son Homère.

Dizain

Écouchard-Lebrun Contre Gin, détestable traducteur d’Homère

Écouchard-Lebrun, p.429

$7910 Sur notre Pinde académique Eh ! que sera donc monsieur Gin ?

12 vers

Écouchard-Lebrun Contre Gin qui postulait pour l’Académie

Écouchard-Lebrun, p.430

$7911 O méchant coup ! acte vraiment pervers ! Le traître est là qui dort sur tes débris ! (437)

Dizain

Écouchard-Lebrun Contre La Harpe et sa tragédie des Barmécides

Écouchard-Lebrun, p.437

$7912 Gonflé d’orgueil, bouffi d’impertinence, Le sot mortel qui ne se connaît pas.

Dizain

Écouchard-Lebrun Contre La Harpe, mauvis censeur en son Mercure

Écouchard-Lebrun, p.439

$7913 Pour l’honneur du siècle où vous sommes, Seize in-folio de génie.

Huitain

Écouchard-Lebrun Gloire à l'Encyclopédie et à Diderot

Écouchard-Lebrun, p.446

Syndiquer le contenu