Nombre total de resultats :8343
Numéro Annéeicone de tri Premier vers Dernier vers Description Auteur Mots Clefs Références Sur l'air de ...
$5598 1787 août Je n'étais qu'un peu de farine Hoc est est dit: Me voilà Dieu !

11 vers

Fable irréligieuse

Correspondance secrète, t.II, p.167

$5599 1787 décembre Noailles et Genlis, deux mères de l'Eglise On est sûr d'être protestant

Quatrain

maréchale de Noailles, marquise de Sillery, ex-Mme de Genlis, bas-bleus de religion

Mémoires secrets, XXXVI, 337 - Correspondance secrète, t.II, p.211 - Mémoires de la baronne d'Oberkirch, t.II, p.382

$5591 1787 février Quel heureux choix de circonstances ! Ont pour but de vous y conduire.

Huitain

remaniement ministériel en vue, grand travaux du baron de Breteuil

Correspondance secrète, t.II, p.108

$5592 1787 février Le peuple au très sec Le clergé à la tempête

5 vers

assemblée des notables

Correspondance secrète, tII, p.112

$5590 1787 janvier Est-il bien vrai qu’au temple de Mémoire Pour d’autres vols qui te conviennent mieux.

Huitain

Assemblée de notables, Calonne voleur

Correspondance secrète, t.II, p.97

$5597 1787 juillet Dans le temple de la vertu Et bâtonner dans les cours

12 vers

Beaumarchais, affaire Kornmann

Correspondance secrète, t.II, p.162

$1592 1787 juin J’ai vu la centième folie Tout finit par des chansons.

5 x 8 dont refrain

Eloge ironique de Beaumarchais à propos de Figaro, Tarare et de l'affaire Kornmann

Raunié, X,257-60 - Correspondance secrète, t.II, p.149

$2625 1787 juin L'étrange auteur de Tarare Lui mériter la grand'croix.

7 vers

Satire de la pièce de Beaumarchais, Tarare

Mémoires secrets, XXXV, 324 - Correspondance secrète, t.II, p.150

Air de Figaro
$5595 1787 juin De ce détestable mémoire Qu'à nos yeux il versa son coeur

14 vers

Beaumarchais, procès Kornmann

Correspondance secrète, t.II, p.153

$5593 1787 mars Le procès est éternisé Et le parlement méprisé.

5 vers

Procès Dupaty

Correspondance secrète, t.II, p.117

$1598 1788 Deux Duval sont à Paris; Voilà la différence.

5 x 4

Parallèle bouffon de Duval d'Espremesnil et d'un homonyme confiseur

Raunié, X,279-81 - CLM, VIII,3, p.29

Voilà la différence
$1599 1788 Dans un coupable écrit, dont la malignité Necker t’imitra, cours y porter ta tête.

100 vers

Réponse véhémente d'un partisan de Necker au mémoire justificatif de Calonne

Raunié, X,281-87

$1600 1788 Amour sacré de la patrie, Sont à jamais deshonorés

18 x 8

Violente philippique d'un républicain proclamé contre roi, reine, ministre, hommage à d'Espresmenil

Raunié, X,287-95

$1601 1788 Du monarque trompé la sagesse s’éclaire, Et Sully de retour nous ramène Henri.

36 vers

Baillot Retour du parlement, démission des ministres, promesse de renouveau

Raunié, X,295-98

$1602 1788 C’en est fait, et ceux dont l’audace Te ramener tranquille au port.

15 x 10

Retour du parlement, démission des ministres, promesse de renouveau, Necker

Raunié, X,299-307

$1603 1788 Les notables ont fini Et pour tant de peine i ne prend rien.

Dialogue

Décevante assemblée des notables, donner au Tiers toute son importance, confiance en Necker, langage poissard

Raunié, X,307-11 - F.Fr.13653, p.520-22

$1604 1788 En vain la noire calomnie Aux revenants.

6 x 6

Eloge des "Revenants" parlementaires et surtout de d'Epresmenil et Goislard

Raunié, X,311-13

$1605 1788 Le quintuor sérénissime Et nos sifflets

Huitain

Le Mémoire des princes sur les Etats-généraux suscite un mépris général

Raunié, X,313-14 - BHVP, 4-RES-0323, f°28r

$1606 1788 Faites Brienne cardinal Sire, on vous en défie

Huitain

Moquerie sur Brienne et Lamoignon, indignes privilégiés

Raunié, X,314 - F.Fr.13653, p.500

$1607 1788 Pour la tranquillité publique Conduit à l’immortalité.

12 vers

ci-gît Loménie de Brienne

Raunié, X,314-15

Syndiquer le contenu