Nombre total de resultats :390
Numéro Année Premier vers Dernier vers Description Auteur Mots Clefs Références Sur l'air de ...icone de tri
$5796 1771 mars Sire, dans le désastre où la France est réduite, Sire, laissez-nous donc au moins la Cour des aides.

19 alexandrins

Remontrances de Mesdames les présidentes et conseillères au Parlement de Paris

F.Fr.15141,p.192-93 - Hardy, II, 205

$5823 1773 novembre C’est Beaumarchais le persifleur, Par toi divin Goezman ! Le monde était sauvé.

16 vers

Vers contre le Sr de Goezman, conseiller du nouveau Parlement Maupeou, Beaumarchais

F.Fr.15141, p. (six premiers vers) - Hardy, III, 24-85

$5824 1773 novembre En badinant un pauvre diable, Dans un instant le lui fit rendre.

12 vers

Parlement Maupeou, Épigramme contre Mr Terray contrôleur général

Hardy, III, 295

$5827 1774 février Par le futile arrêt d’un Parlement débile, Eux qui n’ont point d’honneur ont-ils pu te l’ôter ?

Huitain

Épigramme sur l’arrêt du Parlement condamnant Beaumarchais

Hardy, III, 366

$5834 1774 juillet Quelques passants regardaient l’autre jour, Ils sont drapés par tous les gens de bien.

21 vers

Vers au sieur de La Briffe président à mortier du nouveau Parlement

Hardy, III, 511-12

$5837 1774 août De race plébéienne issu Que ferait-il de plus s'il avait des aïeux ?

14 vers

Vers à Monsieur l’évêque de Senez sur son oraison funèbre de Louis Quinze où il a regretté les jésuites et accusé l’ancien parlement

F.Fr.15141, p.390-91 - Hardy, III, 555

$5838 Le Roi plus que jamais par sa sévérité, Que même en nos plaisirs il défend l'artifice.

Quatrain

Vers sur l’ordonnance de police qui défendait de tirer des pétards, suppression parlement Maupeou

F.Fr.15141, p.395-96 - Hardy, III, 588

$5840 1774 août De La Briffe, il faut le mortier, Pour attirer l'or et l'argent.

Sixain

Vers contre le parlement Maupeou

Hardy, III, 589

$5846 1774 août Il était temps Maupeou n'est plus.

2 x 7 dont refrain

suppression parlement Maupeou, allégresse

Hardy, III, 589

$5848 1774 août La pelle au cul / C'est donc pour vous, troupe félonne, Puisqu'à tous les coquins l'on donne / La pelle au cul

7 vers dont refrain

Suppression parlement Maupeou, allégresse bacchique

Hardy, III, 589

$5851 1774 novembre France, où sont tes cris d'allégresse Dans la honte et dans les regrets

4 x 10

Attribuée au poète Guichard contre le chancelier Maupeou, son parlement et ses séides

Hardy, III, 661

$5860 1774 novembre Parmi les procureurs, vautours de ton Palais, Ils sont experts, d’un et d’autre côté.

Sixain

Épigramme contre les procureurs et les avocats du [Parlement Maupeou], mis in globo.

Hardy, III, 705

$5861 1774 novembre Sur leurs divisions notre bonheur se fonde ; Quand les diables entre eux se battent aux enfers.

Quatrain

Épigramme contre les procureurs et les avocats du [Parlement Maupeou]

Hardy, III, 705

$5862 1774 novembre Braillardet, du barreau l’intrépide censeur, Demandez au coche d’Auxerre.

18 vers

Me Delpech avocat au Parlement [Maupeou]

Hardy, III, 705

$5863 1774 novembre De la magistrature ici c’est le cautère, Le Roi veut le laisser pour le salut du corps.

Quatrain

Quatrain sur le nouveau Grand Conseil, après la suppression du parlement Maupeou

Hardy, III, 708

$5867 1774 décembre Deux ânes ensemble servaient C’est impertinence ou bassesse.

87 vers

Divisions entre les procureurs et les avocats du parlement rétabli

Hardy, III, 762-64 - CLS, 1775, p.1516 - Correspondance secrète, t.I, p.154-57

$5865 1774 décembre Ne craignez plus belle Sylvie Des revenants.

Sixain

fin du parlement Maupeou, retour de la cour des aides

Hardy, III, 745

$5955 1739 juillet Certain Gascon frappe un baudet, l’assomme. Que d’écurie à nos Midas.

12 vers

Conte allégorique sur le parlement

Gastelier, IV,1, p.265

$5980 1754 avril Trois cents seront d’un vouloir et accord Leur roi trahi simulant haine et feinte.

2 x 4

Nostradamus Nostradamus, prophétie, Centurie, parlement, Louis XIV, conflit,

F.Fr.10479, f°364r - Arsenal 2964, f°204r - CL Mannheim, II,2, p.68 - CL de Nîmes, p. 196

$5985 1754 décembre De l’usurpé et doux décret trébuchera Tôt après son retour pis viendra.

quatrain

Nostradamus, prophétie sur le parlement ?

Mannheim, II,2, p.282

Syndiquer le contenu