Sur le passage du Rhin par le Prince Charles de Lorraine

Sur le passage du Rhin

par le Prince Charles de Lorraine

Chantons le passage du Rhin,

Amis pandours, Croates braves,

En pitanchant de ce bon vin

Que Gensac avait dans sa cave.

Puisqu’il nous a laissé passer,

Tâchons de nous trémousser.

Faisons payer contributions,

Amis, dans tous les environs. (bis)

 

Quand notre grand prince lorrain

Eut désolé la Basse-Alsace,

Que le Palot et le Ruffin

Furent réduits à la besace,

Ami, dit-il, j’ai des avis

De l’arrivée de Louis.

Préparons-nous et promptement

Faisons notre décampement. (bis)

 

Prince, lui dit un grenadier,

Ma foi, je crois que tu nous bernes ;

Avant de quitter ce quartier,

Faisons un tour jusqu’à Saverne

Là nous trouverons à gruger ;

J’aurons le temps de déloger ;

C’est un pays gras à lard

Quand paraîtra son étendard (bis)

 

Après avoir pillé longtemps

Maisons, couvents et leurs églises,

Portant crocs et moustaches grises

S’avançaient devers notre camp

Pour venir nous percer le flanc.

Le Prince nous dit, mes enfants,

Délogeons vite, il en est temps. (bis)

 

Corbleu, lui dit un vieux pandour,

Ils sont commandés par Noailles.

Vous savez depuis plus d’un jour

Que ce nom rime à rien qui vaille.

Il chie en ses chausses de peur

Quand de la poudre il sent l’odeur.

Si par hasard il nous presse, hop !

Nous irons au petit galop. (bis)

Numéro
$7998


Sur l'air de ...
Air : Quand je revenons des champs

Description

5 x 8


Références

NAF.9184, p.399

Mots Clefs
Guerre de succession d'Autriche, Sur le passage du Rhin par le Prince Charles de Lorraine