Sans titre

 

 A qui donnerez-vous la place1

De cet Adam2 ?

Le juré-crieur du Parnasse

Met à l’encan de prendre le pas

A côté de l’auteur des Chats3.

 

Certain rimeur d’apprentissage

Est sur les rangs ;

Clio reçut son pucelage 

A quarante ans4 ;

Esprit précoce, heureux talents,

Que vous percez en peu de temps !

 

Au funèbre panégyriste

Du grand Villars5,

Houtteville6, son analyste,

Doit des égards.

Vous accoleriez à propos

Ces enlumineurs de héros.

 
  • 1. [La mort d’Adam laisse une place vacante à l’Académie qui paraît destinée à Rousseau] mais il s’est trouvé des candidats de plus ancienne date, témoinla chanson satirique qui court ici, et dont je ne vous donnerai qu’un échantillon.
  • 2. Secrétaire des commandements du feu prince de Conti.
  • 3. .M. de Moncrif de Paradis, secrétaire des commandements de Mgr le comte deClermont.
  • 4. .M. Nivelle de la Chaussée, qui a débuté à 40 ans, par l’Épître à Clio et a donné ensuite la fausse antipathie et le Préjugé à la mode.
  • 5. L’abbé Séguy.
  • 6. Membre de l’Académie française.

Numéro
$7965


Année
1736

Sur l'air de ...
Grimaudin

Description

3 x 4


Références

L'Observateur poligraphique, t.I, p.16

Mots Clefs
Election à l'Académie française. Adam, J.-B. Rousseau, Séguy, Houtteville, Nivlle