A six vingt ans

A six vingt ans1
A six vingt ans vouloir que je limite
De mon hiver la course décrépite,
C’est ignorer que par enchantement
A notre cour les jours passent si vite
A six vingt ans.

Que les plus longs ne sont que d’un moment.
Quand vous aurez chassé le Moscovite
Et rabaissé l’orgueil de l’Allemand,
On voudra voir quelle en sera la suite
A six vingt ans.

Les pastoureaux, enchantés et dormant
Sous les berceaux que notre fée habite,
Attendront là ce grand événement.
Car, Monseigneur, vous n’en serez pas quitte
A six vingt ans.

  • 1. Rondeau à M. le cardinal, par M. de Saint Aulaire sur ce que Son Éminence lui avait écrit que sa pension cesserait d’être payée lorsqu’il aurait six vingt ans. (M.) François Joseph de Beaupoil, marquis de Sainte Aulaire, de l’Académie française, l’un des hôtes les plus aimables de la cour de Sceaux, était presque nonagénaire lorsqu’il composa ses plus jolis vers. C’est lui qui disait à la duchesse du Maine : En vain vous me prêchez sans cesse, / Pour me faire aller à confesse ; / Ma bergère, j’ai beau chercher, / Je n’ai rien sur ma conscience, / De grâce, faites moi pécher, / Après, je ferai pénitence. Et la duchesse répliquait avec beaucoup d’esprit : Si je cédais à ton instance, / On te verrait bien empêché ; / Mais plus encore du péché / Que de la pénitence. Un jour qu’elle le nommait Apollon et lui demandait un secret, il lui répondit galamment : La divinité qui s’amuse / A me demander mon secret, / Si j’étais Apollon, ne serait point ma Muse ; / Elle serait Thétis, et le jour finirait. (R) « Anacréon moins vieux fit de bien moins jolies choses, remarque Voltaire ; si les Grecs avaient eu des écrivains tels que nos bons auteurs, ils auraient été encore plus vains ; nous leur applaudirions aujourd’hui avec encore plus de raison. » Saint Aulaire mourut en 1742, âgé, dit-on, de plus de cent deux ans.) (R

Numéro
$0789


Année
1733 / 1736 (Nouvelles)

Auteur
marquis de Saint-Aulaire

Description

3 x 4 + refrain

Notes

On a eu une alarme sur la santé de M. le Cardinal, mais qui n’a duré qu’un instant : un médecin a tout réparé. Voici des vers que lui a envoyés M. de Sainte-Aulaire, de l’Académie française, qui a 92 ans et à qui le cardinal, en lui envoyant sa pension, lui avait mandé qu’il ne la lui paierait que jusqu’à six vingt ans (Nouvelles).


Références

Raunié, VI,69-70 - Clairambault, F.Fr.12699, p.287 -Clairambault, F.Fr.12705, p.71 -  Maurepas, F.Fr.12633, p.245 - Nouvelles de la Cour et de la Ville, p.119

Mots Clefs
Saint-Aulaire, cardinal de Fleury, rondeau