Échos de la cour

        Échos de la cour
On dit que Son Excellence1,
La sultane de Choisy,
Continue sa contredanse
Avec notre grand Sophi2,
Et qu’on est dans l’espérance
D’un petit mamamouchy.

On dit que Son Éminence3
De Versailles prend congé ;
On est dans l’impatience
D’en savoir la vérité,
Et voir finir sa puissance
Et son imbécillité.

On dit qu’une autre Éminence4
Du Saint-Père a pris congé,
Et vient gouverner la France.
Nouvelle calamité :
Toute ultramontaine engeance
Entraîne fatalité.

On dit que sous la régence
De ce grand opérateur,
De Rome viendra dispense
Pour coucher avec sa sœur,
En sûreté de conscience,
A l’exemple du pasteur.

  • 1. Mme de Mailly. (M.) (R)
  • 2. Le Roi. (M.) (R)
  • 3. Le cardinal de Fleury. (M.) (R)
  • 4. Le cardinal de Tencin. (M.) (R)

Numéro
$0954


Année
1742

Sur l'air de ...
Chanson sur l'opéra de Jephté Nous vivons dans l'innocence. Août 1742 (Arsenal 3133)

Description

4 x 6


Références

Raunié, VI,320-21 -  Clairambault, F.Fr.12710, p.115-16 - F.Fr.10288 (Barbier), f°109 - F.Fr.12675, p.436-37 (avec importantes variantes) - F.Fr.15140, p.78-79 - Vers de M. de Maurepas au sujet de ce quatrain ($0876) 510 - Arsenal 3113, p.491-92 - Arsenal 3137, f°31v-32r - BHVP, MS 549, f°85v-86r - Mazarine Castries 3988, p.107-08

Mots Clefs
Mme de Mailly, Tencin, Fleury