Sur un insipide ouvrage, intitulé Les Baisers

Sur un insipide ouvrage,

intitulé Les Baisers1
Vous qui, lisant les vers faits pour Lesbie,
Avez d’amour trop senti l’aiguillon,
Si voulez voir sa flamme refroidie,
Et de Vénus pâlir le vermillon,
Il n’est besoin que nonnain vous indique
Du nénuphar le breuvage pudique.
Prenez, prenez vers réfrigératifs,
Que Dorilas ses Baisers intitule,
Et calmerez, tant fussent-ils rétifs,
Les feux malins dont vous brûlait Catulle2.

  • 1. Autre titre : Vers sur le livre des Baisers de M. Dorat (F.Fr.13652)
  • 2. 4 avril 1779. On connaît depuis longtemps un ouvrage de M. Dorat, intitulé Les Baisers, imprimé avec un luxe typographique admirable, surtout avec des estampes charmantes. On sait l’épigramme sanglante qu’affecta de faire en action contre l’auteur présent un particulier entrant chez son libraire, demandant le livre, l’achetant, puis, sans sortir, le découpant, enlevant les vignettes, et laissant tout le reste comme inutile. Un caustique vient de répandre une autre épigramme écrite, non moins piquante, avec ce titre (M).

Numéro
$2444


Année
1779

Description

Dizain


Références

F.Fr.13652, p.457 - Mémoires secrets, XIV, 12 - Choix d'épigrammes, p.160

Mots Clefs
Littérature, Dorat, sur son recueil des Baisers