Sans titre

On habille, on décore en vain
Un opéra si détestable1 :
C’est servir des mets à la diable
Sur la vaisselle de Germain.

  • 1. Le nouvel opéra, intitulé Naïs, continue à essuyer des contradictions. Les médisants veulent qu’il soit redevable du succès qu’il a aux décorations les plus belles que nous eussions encore vues sur notre théâtre. Le poète Roy vient de publier l’épigramme suivante (Raynal)

Numéro
$3880


Année
1749

Auteur
Roy (Pierre-Charles)

Description

Quatrain


Références

CLG Raynal, ed. Tourneux, I,304-05

Mots Clefs
Contre le livret de l'opéra de Naïs, oeuvre de Cahusac