Ordonnance sur le Pharaon

Ordonnance sur le Pharaon
De par le dieu porte-marotte,
Nous, généraux de la Calotte,
Savoir faisons aux calotins,
Surtout à nos féaux libertins
Que le grand jeu de la Bassette
Et son frère le Pharaon,
Jeu très royal et de renom,
Étant une douce amusette,
Premièrement pour les loueurs
De privilège aux joueurs,
D’autant que sans risque et sans peine
Leur paraguante [sic] est très certaine ;
Secondement pour les banquiers,
Tant compartageants que croupiers
Auxquels carte double fréquente
Vaut plus de dix pour cent de rente
Sur l’argent du ponte indiscret
Qui, gagnant sa carte, a l’audace,
Tant le gain a pour lui d’attrait,
De faire paroli et masse,
Et même le Sept et va
Qu’il perd en jurant Jehova,
Ou tout au moins jurant le Diable,
Ce qui n’est pas si condamnable
Et que nous souffrons par nos us
Pour éviter plus grands abus.
À ces causes, par la présente,
Pour prévenir très sagement
La disgrâce toute récente
Arrivée à ce jeu charmant,
Pour un boursier de la Bassette
Et gardien de la cassette,
Dont les banquiers avaient la clef
Et qui sans rien dire est allé
Sur le grand chemin de Livourne
Sans apparence qu’il retourne,
Ordonnons aux sudits banquiers
De Pharaon et de Bassette
De ne remettre leur cassette
Qu’entre les mains de bons rentiers
Ou gens ayant pignon sur rue,
Afin qu’elle leur soit rendue
Quand ils voudront le lendemain
Remettre leur Bassette en train.
Blâmons ceux de l’hôtel de Trême
D’avoir, par imprudence extrême,
Remis et confié la leur
À dépositaire voleur,
Sans avoir caution solide
Qui répondît de ce perfide.
Les exhortons de rebanquer
Au plus vite, sans y manquer,
Afin qu’une banque très prompte
Ramène ce calotier ponte
Qui, séduit par l’état nouveau
Des louis d’or mis en monceaux,
Viendra chez eux à tire d’aile,
Croyant gagner un million
Pour se brûler à la chandelle,
À l’exemple du papillon.

 

Numéro
$4177


Description

60 vers


Références

Lyon BM, MS 750, f°231r-232r - Lyon BM, MS 751, f°76v-77r

Mots Clefs
Calotte, ordonnance sur le Pharaon