Sans titre

Qui veut lutter avec Favart

À moins qu’il n’excelle en son art,

S’expose à d’étranges mécomptes.

Veux-tu charmer ton auditeur ?

Il faut, mon cher maître des comptes,

Avoir recours au correcteur1.


  • 1. À l’Opéra on traîne également la Double épreuve ou Colinette à la Cour, mauvaise imitation de la charmante comédie de Ninette à la Cour de M. Favart, faite par un M. Lourdet de Santerre, maître des comptes, à qui elle a valu cette épigramme :

Numéro
$8550


Année
1782

Description

Sixain


Références

CLK, Janvier 1782, t. VIII, p. 5

Mots Clefs
Contre une méchante parodie de Ninette à la Cour. Eloge de Favart