Sans titre

Mais si le public prévenu

De son sifflet impitoyable

M’étourdit1 ? Pauvre misérable,

De mes espérances déchu,

La prose nous offre un asile ;

Choisissant un sujet facile

À tourner au gré de l’auteur,

On m’entendra versant sur ma bile,

Philosopher d’un air moqueur

Sur les dogmes de l’Évangile

Et me bercer avec honneur

Dans un fauteuil… Mais, imbécile,

Mais si, par l’ordre de nos dieux

Poursuit Damon d’un ton plus triste,

Tout s’oppose encore à tes vœux ? …

Eh bien ! je serai journaliste.

  • 1. Le poète se permet de temps en temps des traits de satire avec piquant, comme dans une pièce intitulée le Pis-aller, où il dit d’abord qu’il tâchera de marcher sur les traces d’Homère et d’arriver comme lui à l’immortalité ; après quoi il se reprend ainsi :

Numéro
$8539


Année
1780

Auteur
abbé Maquin

Description

16 vers

Notes

Extrait d'un poème intitulé Le Pis-aller, attribué à un certain abbé Maquin


Références

CLK, Janvier 1780, t. VII, p. 251

Mots Clefs
Une vocation de satiriste et de journaliste