Sans titre

Don Quichotte n’est plus1 ;

Sancho Pança nous reste.

Il en a les vertus ;

Il est surtout modeste.

 

Que si quelqu’un le nie,

Chez Pissot il verra.

Qu’il n’est talent, génie

Que pour Sancho Pança.

 

D’attaquer des moulins

Don Quichotte eut l’audace :

Plus grand dans ses desseins

Sancho monte au Parnasse,

 

Et d’une main profane

Frappe de ci, de là ;

Pégase n’est qu’un âne

Devant Sancho Pança.

 

En vain le chevalier

De la triste figure 

Eut pour son écuyer

Des bontés sans mesure.

 

Sur sa tombe chérie

Celui-ci fait caca ;

Puis, fièrement s’écrie :

« Vive Sancho Pança !»

  • 1. On s’est égayé aux dépens de cet écrivain par des épigrammes et par des chansons. Voici une de ces dernières, sur l’air de La Béquille du père Barnabas.

Numéro
$8536


Année
1778

Description

6 x 4


Références

CLK, Août 1778, t. VII, p. 86

Mots Clefs
Contre La Harpe et une récente édition de ses oeuvres chez le libraire Pissot.