Sans titre

Vifs défenseurs de la patrie,

Catons du sénat de Neustrie,

Chassez, poursuivez en tout lieu

Le loup transporté de furie

Qui veut ravir l’agneau de Dieu.

Ne craignez point le ministère ;

Parlez haut, vous le ferez taire ;

Soyez fermes, il mollira.

Un antique et fameux adage

Doit régler votre aréopage.

Poignez vilain, il vous oindra.


Numéro
$8483


Année
1753

Description

12 vers

Notes

Deux épigrammes sur le conflit entre le parlement de Rouen et la hiérarchie ecclésiastique, notamment l’évêque d’Évreux, maladroitement arbitré par le Conseil royal. Il en a été plusieurs fois question dans les lettres précédentes. En fait les cinq épigrammes qui se suivent, bien que portant sur des sujets différents, semblent bien être du même auteur et porter aussi sur le conflit des billets de  confession.


Références

CL Nîmes, p. 85

Mots Clefs
Jansénisme - en faveur du parlement de Normandie luttant contre le pouvoir royal