Sans titre

Reprends donc le collet ; si tu gardes ce ton

Qu’à ta feuille dernière on trouve à chaque page,

Abbé, tu ne craindras que des coups de bâton

Cavaliarisé, tu craindras davantage1.


  • 1. Le Sieur Fréron jadis Jésuite, ensuite abbé et enfin actuellement homme d’épée fut arrêté chez lui dimanche dernier et conduit à Vincennes. La raison de cet enlèvement est l’abus qu’il faisait dans la composition des feuilles hebdomadaires dont il s’était attribué le privilège par la mort de L’Abbé Desfontaines. Voici une épigramme qui lui avait été envoyée quelques jours avant sa détention.

Numéro
$8417


Année
1746

Description

Quatrain


Références

Gastelier, lettre du 27 janvier 1746

Mots Clefs
Fréron, détention à Vincennes