Réponse à Uranie, par un missionnaire topinanbou