Conclusion du procureur général sur l’ordonnance ci-dessus