Arrêt du conseil d'Etat d'Apollon rendu au sujet d'une déclaration donnée suivant l'arrêt du 30 octobre 1730 par l'auteur de la comédie du prince de Noisy